Ecrire un roman, « fantasy » accessible à tous

Comment écrire un roman ? Quelle est la meilleure manière de s’organiser pour aller au bout d’un projet d’écriture ? Ces questions, on se les pose lorsque l’on choisit d’aller plus loin que cette petite histoire qui n’a jamais quitté le bloc note. Dans cet article, je vais vous partager mon expérience et quelques conseils si vous choisissez de vous lancer dans l’aventure.

Le plus compliqué dans un projet d’écriture, c’est de se lancer !

 

Vous allez me dire « Non, le plus compliqué, c’est d’aller au bout » Mais je ne suis pas d’accord. Quand on décide d’écrire un roman, quand on le décide vraiment, on sait que la tâche va être longue, parfois fastidieuse et souvent semée d’embûches. Tout ça, on en est conscient avant même de se lancer. Alors si on veut le faire malgré tout, c’est qu’on s’estime capable d’affronter les épreuves.

 

Si un jour vous décidez de courir un marathon, vous allez évaluer la difficulté et vous entraîner, non ? Ecrire un roman, c’est la même chose. Avant de commencer une longue histoire, il faut écrire, écrire et écrire. Des textes courts, puis des nouvelles et un jour, vous aurez ces personnages qui auront milles aventures à vivre. Vous n’arriverez plus à les faire taire et vous leur dédierez un roman entier.

 

Lorsque j’ai commencé à écrire Anthea en 2009, c’était juste une petite idée dans ma tête. J’avais la première scène réunissant Cassandra et Max dans la forêt et rien d’autre. J’en ai rédigé trois chapitres et j’ai vite réalisé que cette histoire allait prendre de l’ampleur. Jusque là, j’avais écrit beaucoup de petits textes et je venais de terminer une histoire plus longue qui faisait une quinzaine de petits chapitres. J’avançais sans plan, à l’instinct et ça fonctionnait très bien jusque-là. Pourtant, j’ai laissé Anthea de côté quelques mois pour une seule raison : j’avais mes personnages mais je ne savais pas où j’allais.

Définir un but final et ne plus le lâcher des yeux.

 

C’est pour moi la clé de la réussite. Vous êtes motivés et vous avez une bonne vision de votre histoire ? Essayez de découvrir où va cette histoire. Le marathonien va garder la ligne d’arrivée en tête, de la même manière, vous devez fixer le moment où votre roman sera terminé. Ca peut se définir de plusieurs manières.

 

Dans le meilleur des cas, on a la scène finale, on connaît les personnages, le lieu et les actions qui s’y dérouleront. L’écriture du roman consistera à amener ces conditions. Cependant, la plupart du temps, on avance un peu à l’aveugle, surtout au début. Il est alors intéressant de prendre le temps d’y réfléchir. Pas forcément pour poser un plan dans le détail mais pour imaginer le parcours de nos personnages au fil des chapitres.

 

Faire un plan ? Ecrire au kilomètre ? Les techniques d’écriture varient en fonction des auteurs mais aussi en fonction des histoires.
Dans ma vie de tous les jours, je suis quelqu’un d’organisée. Je range, je priorise et j’aime bien savoir comment vont se passer les choses. Mais avec mes personnages, c’est une autre histoire (sans vouloir faire de mauvais jeu de mots) J’ai écris la plupart de mes histoires sans plan, en faisant évoluer mes personnages au fil des scènes. Des personnages qui ont une vie propre que je ne maîtrise pas toujours. Parfois, ils me rendent dingue mais leurs aventures en ressortent enrichies.

 

Pour Anthea, après avoir laissé passer quelques mois, j’ai rapidement défini où seraient Cassandra et Max à la fin de leurs aventures. Et petit à petit, j’ai commencé à faire un plan. Ayant un nombre conséquents de personnages à gérer dans cette histoire, il était beaucoup plus compliqué d’écrire sans une base. Et grâce à ça, une simple petite histoire s’est transformée en 4 romans de plusieurs centaines de pages. Je me suis créé le plus gros challenge que je n’ai jamais eu à affronter et l’aventure est loin d’être finie.

Ecrire un roman entier, effrayant ? Non, exaltant !

 

Oubliez quelques minutes les kilomètres à parcourir et pensez un peu à l’adrénaline qui va couler dans vos veines tout au long de ce projet. Si vous pensez à écrire un roman, c’est que vous aimez écrire. Accrochez-vous à ce sentiment, le reste importe peu, vous êtes capable de bien plus que vous ne l’imaginez. Ne pensez pas qu’il y a quelques années je me serais cru capable d’écrire un roman en plusieurs tomes… Non, je me suis lancée dans l’aventure et au fil de l’écriture tout s’est organisé.

 

Bien sûr, ça prend du temps. Il faudra des mois, peut-être même des années avant de poser le point final. C’est un changement assez radical quand on a l’habitude d’écrire des textes courts. Il faudra aussi composer avec les autres idées qui viendront en cours de route et choisir de les développer en parallèle ou de les mettre de côté temporairement.

 

J’ai tendance à alterner les projets d’écriture. Anthea est mon plus gros projet. C’est aussi le plus abouti mais j’ai d’autres histoires dans mes tiroirs et je les alimente régulièrement. Ca me permet de sortir un peu la tête d’un univers et de laisser reposer mes écrits. Prendre le temps est important. Laisser décanter un texte permet de déceler ce qui ne va pas plus rapidement quand on revient dessus. Se laisser porter par l’adrénaline, oui. Se précipiter, non. On peut écrire un roman en un mois mais la relecture prendra toujours plus de temps.

Un dernier conseil avant de vous laisser écrire votre roman…

 

La vérité, c’est qu’il n’y a pas de recette miracle, pas de mode d’emploi précis. Chacun va appréhender ce parcours à sa manière et créer ses propres règles. Certains planifieront tout de A à Z alors que d’autres préfèreront écrire l’histoire comme elle vient… Certains écriront sur un carnet, d’autres dans un logiciel de traitement de texte… Et aucune méthode n’est mieux que l’autre tant qu’elle fonctionne pour vous et qu’elle vous aide à atteindre votre but.

Testez, trouvez vos méthodes et écrivez !

 

C’est le seul conseil que je veux donner : N’ayez pas peur d’écrire encore et encore !
Votre roman se construira naturellement.

Vous aussi… N’hésitez pas à partager vos expériences et conseils sur l’écriture de roman !

Laisser un commentaire